En savoir plus
Afghanistan : la mort pour ceux qui ont tué Farkhunda

49 accusés, quatre condamnés à mort... La justice afghane a rendu son verdict concernant les principaux meurtriers de Farkhunda, une femme de 27 ans qu'ils ont lynchée dans la rue, en plein Kaboul, le 19 mars dernier. Farkhunda était accusée, à tort, d'avoir brûlé un exemplaire du Coran.

Quatre hommes ont donc été condamnés à la peine capitale, huit à 16 ans de prison, 18 autres ont été acquittés, faute de preuves.

19 policiers, jugés pour non assistance à personne en danger, connaîtront leur sort dans la semaine. Ces policiers étaient présents au moment du lynchage et n'ont rien fait pour venir en aide à la jeune femme.

La scène d'une rare brutalité avait été filmée par un smartphone, le corps de Farkhunda, tabassée à coups de bâton, avait été incendié.

Ce meurtre collectif avait provoqué des manifestations dans la capitale afghane. Le 23 mars, environ 200 personnes avaient dénoncé la haine des meurtriers et l'inaction de la police.

Publiée le : 06 mai 2015

Contact | Aide