En savoir plus
L'Otan passe le relai aux forces afghanes, mais l'insurrection continue

L'Isaf, la force de combat de l'Alliance atlantique a baissé son drapeau, marquant ainsi son retrait définitif, 13 ans après le début de son intervention militaire.

Le commandant de l'Isaf, le général américain John Campbell a dressé un bilan positif : "«Aujourd'hui, l'OTAN achève sa mission de combat de 13 ans, remplie de réalisations importantes et d'énormes sacrifices, en particulier par les milliers d'hommes de la coalition et des forces afghanes ... qui ont tant donné pour construire un avenir meilleur pour ce pays déchiré par la guerre"

3.485 soldats de l'Isaf ont perdu la vie en mission depuis 2001.

Le 1er janvier 2015, la mission "Soutien résolu" pour l'aide et la formation de l'armée afghane, prendra le relais, avec 12.500 hommes.

Mais pour le conseiller à la sécurité du président afghan Ashraf Ghani, l'Isaf doit poursuivre son aide précieuse dans ce nouveau partenariat afin d'assurer à long terme, la viabilité des forces armées afghanes".

Les forces de sécurité afghanes et leurs 350.000 hommes, assurent désormais seules la sécurité face aux talibans, maîtres du pays entre 1996 et 2001.

Les rebelles islamistes n'entendent pas rendre les armes et ils ont qualifié la mission de l'Isaf "d'échec ", car ils sont toujours là et restent treize ans après un poison qui empêche la paix en Afghanistan en multipliant les attentats suicides et autres actions meurtrières à Kaboul et dans tout le pays.

Publiée le : 28 décembre 2014

Contact | Aide