En savoir plus
Les Vénus de Kinshasa

La dictature de la minceur, critère de beauté en occident, ne fait pas recette en République démocratique du Congo. Des jeunes femmes de Kinshasa préfèrent avoir des formes généreuses pour attirer l’attention des hommes. Quitte à recourir à d'étranges stratagèmes. Pour s'assurer des courbes voluptueuses, ces déesses callipyges consomment des vitamines et des épices, parfois au détriment de leur santé.

Publiée le : 16 mars 2012

Votre avis (1 avis)
» Donner mon avis
Par Bertin - 17 Mars 2012
  Améliorer la vidéo
 Ce que j'ai aimé : Le message que l'auteur veut faire passer
 Ce qui ne m'a pas plu : les images sont hésitantes
 En bref : la vidéo fait passer une seule fille de masse moyenne et on ne connait pas ce qu'elle veut faire. Notons que sur le fond il faut reconnaitre le fait que la prostitution, à Kinshasa étant un mode de survie encouragée par le contexte, les filles cherchent à séduire en évitant ce qui peut les faire soupçonner d'être porteuses du VIH SIDA.Alors elles recourent aux produits pharmaceutiques Ce qui est très dangereux et qu'il faut décourager.
» Donner mon avis

Contact | Aide