En savoir plus
Le prix Nobel de la paix : une ode aux femmes

Le prix Nobel de la paix a été remis le 10 décembre à Oslo à la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, sa compatriote Leymah Gbowee et la Yéménite Tawakkol Karman, figure de proue du "printemps arabe".

Les trois lauréates ont rendu hommage, aux femmes du monde entier qui, à leurs yeux, ne sont plus seulement les victimes des conflits mais désormais des artisanes de leur résolution. Toutes vêtues de costumes traditionnels -des robes africaines colorées pour les deux Libériennes et un hijab multicolore pour Mme Karman-, elles ont accepté leur récompense sous les youyous d'une assistance qui comprenait la famille royale norvégienne et la Franco-norvégienne Eva Joly.

"Vous représentez une des forces motrices les plus importantes du changement dans le monde d'aujourd'hui: la lutte pour les droits humains en général et la lutte des femmes pour l'égalité et la paix en particulier", a déclaré le président du comité Nobel, Thorbjoern Jagland.

"Vous donnez du sens au proverbe chinois qui dit que les femmes portent la moitié du ciel", a-t-il ajouté.

Publiée le : 13 décembre 2011

Contact | Aide