En savoir plus
Delphine Manivet, côté famille

Selon elle, le choix de la robe que l'on revêt pour passer devant l'autel n'est pas seulement une affaire d'apparence. Le fourreau qui accompagne l'union doit avoir du sens. Exit les bustiers insipides, les couleurs flashy et le 100% polyester. Delphine Manivet ne veut que du blanc, lumineux ou jauni. Ce blanc, elle le nuance, l'adapte au caractère, au désir, au grain de peau...
Intransigeante au boulot, Delphine devient velours pour ses deux adorables bouts de chou...

Publiée le : 21 novembre 2011

Contact | Aide