En savoir plus
Japon : les geishas sortent de l'ombre

Fait rarissime, des geishas se sont données en spectacle à l'occasion de la "vogue fashion night". Estimé à 17 000 dans les années 1980, leur nombre n'est plus que d'une centaine, principalement à Kyōto, dans le quartier de Gion.

Les geishas sont des dames de compagnie raffinées, réservées à une clientèle très aisée, dédiant leur vie à la pratique d’excellence des arts traditionnels japonais. Cette institution multi-séculaire entretient un rapport étroit et complexe avec le phénomène de prostitution. Pourtant, l’octroi de faveurs sexuelles n'a jamais été entendu comme systématique ou allant de soi.

Habillement. Outre un kimono de soie décolleté dans le dos, surnommé obebe, les geishas portent en sous-vêtements, un koshimaki, une bande de tissu couvre-hanches et une combinaison. Aux pieds, elles arborent des chaussettes (tabi ) et des sandales de bois (geta).

Mise en beauté. Leur visage est entièrement fardé de blanc. Il s’agit de poudre de riz appliquée sur une couche d'huile appelée bintsuke-abura. Le maquillage est étalé à l'aide d'une brosse de bambou, puis, l'excédent, tamponné avec une éponge. Les joues et les lèvres sont recouvertes de rose et de rouge. Les sourcils et le contour des yeux sont tracés avec un bâtonnet de charbon de paulownia.

Coiffures. Les geishas tirent leurs cheveux en chignons traditionnels qui doivent tenir une semaine. Afin de ne pas les aplatir, elles dorment la tête posée sur un «repose-nuque», le takamakura. Sayonara !.

Publiée le : 08 novembre 2011

Votre avis (1 avis)
» Donner mon avis
Par Nathalie Mouvault - 13 Novembre 2011
  Donne envie d'en savoir plus...
 Ce que j'ai aimé : Les costumes raffinés, le tableau de fond (des cerisiers, il me semble), l'élégance des gestes et l'interview de la jeune femme
 Ce qui ne m'a pas plu : la musique si particulière, qui semble un peu forte et envahissante alors que le spectacle est harmonieux (peut être parce que mes oreilles occidentales n'ont pas l'habitude de ces sons ?)
 En bref : J'ai envie d'en savoir plus sur ce mode de vie et s'il est toujours d'actualité dans le monde moderne japonnais
» Donner mon avis

Contact | Aide