En savoir plus
John Galliano attend le verdict de son procès

Le célèbre styliste John Galliano, reconnu comme l’un des plus éblouissants de sa génération, doit compter les heures avant de connaître le verdict de la justice parisienne. Rappel des faits : l’"excentrique" de la mode, à la tête de la maison Dior depuis quinze ans, et licencié depuis six mois, est poursuivi pour injures racistes et antisémites prononcées lors de différentes altercations fin 2010 et début 2011.
Entré par une porte dérobée au tribunal correctionnel pour éviter les dizaines de journalistes, il s’est rendu à son procès le 22 juin dernier. Des photographes ont néanmoins réussi à voler des images. Celles d'un homme apeuré. Durant le procès, qui s’est joué à guichets fermés, John Galliano a présenté ses excuses, invoqué le surmenage et ses différentes addictions. Selon son avocat, Aurélien Hamelle, il serait "soulagé enfin d'avoir pu exprimer sa vérité, ses angoisses et ses errements passés liés à l'alcool et les médicaments au tribunal et à l'opinion publique qui écoutait derrière lui."
L’ancienne icône de Dior encourt jusqu'à six mois de prison et 22 500 euros d'amende. Et il aussi, bien entendu, sa réputation. Le verdict comptera pour beaucoup dans son avenir professionnel. Le styliste aurait l'intention de monter sa propre maison de couture.

Publiée le : 07 septembre 2011

Contact | Aide