En savoir plus
Un écrin de luxe venu d'Orient

Une place parisienne de rêve, un immeuble historique de cachet, une maison de couture que l'on ne présente plus : l'espace Kenzo du 3, place de Victoires est devenu depuis bien des années un haut lieu du luxe parisien.

Trente ans après son ouverture, la boutique connaît aujourd'hui un véritable renouveau. Après plusieurs mois de travaux, l'espace est inauguré en grande pompe le 6 juillet dernier. Son nouveau design, pensé parle créateur Antonio Marras, est confié à un cabinet italien d'architecture. Stefania Beltrame et Sandra Gelmetti en sont les principaux orfèvres. Au final,la boutique se voit aggrandie de près de 100 m2 pour mettre à l'honneur 4 espaces principaux :

- L'entrée, sublimée par une mosaïque d'époque, s'ouvre sur un comptoir japonisant, gage de convivialité. Plus qu'un lieu d'accueil atypique, l'entrée de la boutique est aussi l'endroit où l'on finalise son achat. Les modèles Kenzo y sont emballés dans la plus pure tradition orientale, gage du savoir-faire de la maison.

- L'espace accessoires : Antonio Marras voulait faire de cet espace "une chambre des merveilles". Etagères inspirées des armoirs de grand-mères, cubes en verres modulables et ludiques : les modèles de la maison sont exposés sous glace et deviennent ainsi des oeuvres d'art conviviales et ludiques.

- Les espaces femmes et hommes : Disposés sur des suspensions en laiton, les pièces des collections hommes et femmes sont mis en scène dans une ambiance sylvestre, bucolique. La cliente les manie, les touche, les découvre au gré de ses envies avant de faire son choix.

Publiée le : 23 novembre 2006

Voir aussi :
» Voir l'article
Votre avis (2 avis)
» Donner mon avis
Par Maryse Astolfi - 29 Décembre 2006
  LA VIE EN KENZO
 Ce que j'ai aimé : UNIVERS DE LA MAISON, vaisselle, textile,
LA MODE FEMME, LA MAROQUINERIE
 En bref : J'adore les couleurs, les graphismes, l'ambiance KENZO
le créateur KENZO devrait créer une ligne de meubles,
agencer des cuisines etc... succès garanti !!
Par Dominique Morlhon Dominique - 13 Décembre 2006
  marie mercie
 Ce que j'ai aimé : J'ai beaucoup aimé le reportage.
 Ce qui ne m'a pas plu : La qualité du film etait moyenne.
 En bref : Continuez...
» Donner mon avis

Contact | Aide